Guillaume Bijl (Belgique)

Anvers, 1946

Voie romaine

Bijl joue volontiers avec le spectateur.

Guillaume Bijl a mis à jour une voie romaine dans un coin reculé du parc Middelheim. Authentique à première vue, avec clôture pour écarter les curieux. Et complète avec panneau explicatif.

L’installation n’est pas différente d’un site archéologique. Seul le contexte géographique et historique du site indique qu’il s’agit d’un ‘faux’. Une telle installation est typique de Guillaume Bijl, qui travaille fréquemment avec des ‘compositions trouvées’ à la Marcel Duchamp : salons de coiffure, salles de billard, auto-écoles et supermarchés grandeur nature. Jusqu’à des sites archéologiques complets.

L’interprétation s’évanouit dès que le visiteur approche. Il y a là une intervention sur la réalité que le spectateur n’a d’autre choix que d’accepter, comme un touriste, ce qu’il fait d’ailleurs la plupart du temps sans même réfléchir. Dans ce sens, l’œuvre de Bijl pointe du doigt la passivité et le manque d’esprit critique du touriste consommateur. Voire du guide, car la même chose s’applique à une galerie ou un musée.  

Localisation

Numéro 30 sur le plan

Spécifications

  • Voie romaine
  • 1994
  • H. 100 cm x l. 500 cm x p. 1100 cm
  • Pierre, techniques mixtes
  • MID.B.480