Jean Arp (France)

Strasbourg, 1887–Bâle, 1966

Arbre à plateaux

Arp entretient avec son art la relation dun arbre avec son fruit.

L’idée du fruit est essentielle dans l’œuvre de Jean Arp. Cette composition à trois ‘plateaux’ est une synthèse du géométrique et de l’organique, du naturel et du consciemment structuré, du hasard et de la raison.

Les trois plateaux forment un ‘arbre’, chaque élément ayant une existence propre mais contribuant surtout à l’ensemble, qui est bien davantage que la somme des parties.
Les sculptures de Jean Arp semblent répondre à une croissance organique. La ligne droite y est rarement présente, si bien que ses œuvres semblent être le produit de l’évolution naturelle d’un élément vers un autre.

La forme est donc par définition naturelle. Jean Arp, également connu sous le nom Hans Arp en raison de sa double nationalité franco-allemande, est une figure majeure de l’art moderne. Il entretenait d’excellents contacts avec des artistes contemporaines comme Max Ernst, Piet Mondrian, Paul Klee, Wassily Kandinsky et autres membres du mouvement allemand Cavalier Bleu. Il fut même à la base du mouvement Dada et était également poète.

Localisation

Numéro 8 sur le plan

Spécifications

  • Arbre à plateaux
  • 1947-54
  • H. 100 cm x l. 46 cm x p. 46 cm
  • Bronze
  • MID.B.071