Eugène Dodeigne (France)

Rouvieux, 1923

Trois figures debout

Dodeigne taille à grands traits grossiers dans la pierre des personnages sans détails. 

Dodeigne s’est basé pour ces trois personnages sur trois dessins qu’il avait réalisés à l’hiver 1977-78. Ils ressemblent à des dolmens, figés pour l’éternité, revêtant ainsi une dimension mystique, presque païenne. La forme prime sur le contenu, comme chez son grand modèle Rodin.

Il s’agit d’exemplaires uniques réalisés en taille directe. Les personnages sont à la fois sobres et monumentaux. Ce sont d’élégants monolithes qui revendiquent leur place. D’où le titre. Ces silhouettes aux contours précis se dissimulent, tiennent leurs distances, se toisent et se mesurent. Des grands prêtres du mouvement. Immobiles, ils semblent pourtant avancer avec une grande dignité.

La manière et la matière de ces statues les rend identifiables du premier coup d’œil. Ce sont pourtant des blocs grossièrement taillés dans du grès de Soignies, un matériau très particulier et qui se prête parfaitement à l’effet recherché par Dodeigne. 

Une figure agenouillée du même artiste est encore exposée au parc Middelheim.

Localisation

Numéro 15 sur le plan

Spécifications

  • Trois figures debout
  • 1978
  • H. 180 cm x l. 61 cm x p. 52 cm
  • H. 190 cm x l. 53 cm x p. 47 cm
  • H. 180 cm x l. 45 cm x p. 60 cm
  • Pierre de Soignies
  • MID.B.415