Bernd Lohaus (Allemagne)

Düsseldorf, 1940–Anvers, 2010

Middelheim

Une structure géométrique ramenée progressivement à son origine organique.

Bernd Lohaus arrive en 1966 à Anvers, où, avec Panamarenko et Hugo Heyrman notamment, il participe à des happenings et à la création de la Wide White Space Gallery. Son œuvre relève initialement de courants artistiques comme le post-minimalisme et l’anti-forme.

Lohaus expérimente avec des matériaux non conventionnels et leurs relations éventuelles. Bande adhésive, papier, toile, poutres en bois, peinture et corde participent de ses créations hybrides, qui se situent aux confins de la peinture, la sculpture et l’installation. Les objets se nichent en grappes ou se blottissent contre les murs et les sols de la salle d’exposition. Cette diversité d’apparences se cristallise progressivement en un langage esthétique plus épuré.

L’artiste se concentre sur l’installation et la combinaison de lourdes poutres en bois qui viennent de l’industrie portuaire. Ces poutres gardent encore un lien avec leur origine naturelle, mais évoquent aussi par leurs formes géométriques et leurs traces d’usure l’Histoire et le progrès. Les mots gravés ou inscrits à la craie donnent à ces résidus muets une dimension textuelle. Il s’agit généralement de mots, prépositions, prénoms ou verbes dénués de contexte.

Lohaus présente à l’exposition ‘Nouvelles images’ (1993) une sculpture monumentale couchée qui s’intègre parfaitement dans le parc dessiné en paysage de Middelheim-Laag. Les poutres qui se soutiennent partiellement semblent à la fois délimiter un espace et indiquer une direction. Avec leur peau tannée et leurs teintes sombres, elles se remarquent à peine dans l’environnement et semblent être ici depuis des décennies. Comme une structure géométrique qui retourne lentement à son origine organique.

Localisation

Numéro 42 sur le plan

Spécifications

  • Middelheim
  • 1993
  • H. 113 cm x l. 786 cm x p. 1230 cm
  • Bois d’azobé et fer MID.B.474

Sculpture réalisée pour l’exposition ‘Nouvelles images’, organisé par Bart Cassiman,  commissaire Art Contemporain d’Anvers 93, Capitale Européenne de la Culture.