Barbara Hepworth (Grande-Bretagne)

Wakefield, 1903-Cornwall, 1975

Cantate Domino

Ce Cantate Domino en bronze a le caractère religieux quon retrouve dans toute l’œuvre de Hepworth. 

Hepworth est une des grandes figures féminines de la sculpture britannique. Elle atteignit une renommée mondiale avec ses sculptures abstraites. Jusqu’en 1956, Hepworth travailla exclusivement avec des matériaux très durs comme la pierre, le bois ou le marbre, puis se mit à expérimenter avec le bronze.

Ses œuvres sont homogènes, primitives, passionnées et d’inspiration religieuse. Outre quantité de sculptures de petite taille, Hepworth a réalisé quelques œuvres monumentales, dont une est érigée dans l'immeuble des Nations unies à New York.

Elle écrit en 1966: “C’est d’une certaine souffrance que naît le besoin de faire de chaque sculpture un hymne à la vie.” Le métal froid et le caractère organique des pousses se fondent dans une forme qui évoque des mains jointes levées vers le ciel. L’œuvre se prête à toutes sortes d’interprétations, un aspect typique de l’artiste britannique. Chez elle, rien dans l’expression n’est laissé au hasard.

Il existe six exemplaires de cette œuvre, dont un au Museu de Arte Moderna de São Paulo et un à la Tate Gallery de Londres.

Localisation

Numéro 22 sur le plan

Spécifications

  • Cantate Domino
  • 1958
  • H. 200 cm x l. 53 cm x p. 51 cm
  • Bronze
  • MID.B.147