Aristide Maillol (France)

Banyuls-sur-Mer, 1861-1944

La rivière

Le produit dune commande annulée

En 1940, Maillol travaille sur la sculpture La montagne en hommage à Henri Barbusse. Le budget se révélant soudain insuffisant, il en réclame les droits et scie la sculpture en morceaux, dont il fait, une nouvelle sculpture en collaboration avec Robert Couturier : La rivière.

La femme allongée sur le flanc gauche est un personnage très mouvant comme en produisit Maillol en fin de carrière. Le titre ne lui fut d’ailleurs donné que plus tard, en 1943, lorsque, visitant le jardin de Versailles, Maillol fut impressionné par les statues des fontaines.

Maillol étudia la peinture, illustra des livres et avait même un atelier de tissage, tant il était inspiré par les tapisseries murales du Musée de Cluny à Paris. Une affection oculaire l’obligea toutefois à fermer son atelier de tissage. Après bien des errances, il retourna à Paris et se consacra à la sculpture, s’essayant d’abord à la sculpture sur bois et terre cuite. Il connut un rapide succès, notamment grâce au soutien de Rodin, qui appréciait beaucoup son travail.

Localisation

Numéro 9 sur le plan

Spécifications

  • La rivière
  • 1939-43
  • H. 132 cm x l. 230 cm x p. 164 cm
  • Plomb
  • MID.B.029