Alexander Calder (États-Unis)

Philadelphie, Pennsylvanie, 1898–New York, New York, 1976

Le chien

Lexposition en 195960 des stabiles de Calder fait sensation.

Calder, ami dans sa période parisienne de Miró, Léger, Arp et Mondrian, n’en est pourtant pas à son coup d’essai lorsqu’en 1958 il se révèle le grand maître d’une nouvelle forme d’expression: les ‘stabiles’.

Le terme est inventé par Jean Arp pour distinguer ces œuvres du ‘mobile’, une autre spécialité de Calder (et dont le nom a été lui imaginé par Marcel Duchamp). La multiplication des têtes et des pieds suggèrent plusieurs attitudes, plusieurs ambiances. Les formes découpées dans de l’acier plat et assemblées par de gros boulons du type utilisé dans la construction mécanique ou navale, reposent sur cinq pieds.

Localisation

Numéro 20 sur le plan

Spécifications

  • Le chien
  • 1958
  • H. 230 cm x l. 170 cm x p. 170 cm
  • Acier, peinture
  • MID.B.383