La collection

La ville d’Anvers et ses musées gèrent de nombreuses collections. Kunst in de Stad est probablement celle qui jouit de la plus grande visibilité : dans tous les districts de la ville, des statues, monuments et autres œuvres d’art décorent les rues, les places et les parcs.

En quoi consiste la collection Kunst in de Stad ?

La collection Kunst in de Stad reprend l’ensemble des œuvres d’art, statues et monuments présents dans l’espace public qui font partie du patrimoine artistique de la ville. Cela signifie que toutes les pièces de cette collection ont été achetées ou produites au moins en partie au moyen de fonds publics ou ont été offertes à la ville. Il s’agit donc d’œuvres d’art qui nous appartiennent à tous et sont visibles jour et nuit.

La collection Kunst in de Stad est à la limite entre le patrimoine mobilier et immobilier : elle fait partie de l’ADN de la ville. Au-delà d’être liés à un lieu, les statues et monuments contribuent souvent à « définir un lieu » et, ce faisant, à donner un sens à notre espace partagé.

La collection Kunst in de Stad comprend plus de 250 œuvres allant de statues et monuments historiques à des réalisations modernes et contemporaines. Certaines formes d’expression ne font pas partie de la collection Kunst in de Stad, notamment le street-art, les murs de bandes dessinées, les murs de poésie, les œuvres intégrées à l’architecture des bâtiments de la ville, les initiatives temporaires de tiers et les œuvres visibles dans l’espace public mais appartenant à des particuliers.

La collection fait aussi la part belle à des statues et monuments illustrant l’histoire et le folklore de la ville d’Anvers. Par exemple des peintres comme Rubens et Teniers, des écrivains comme Conscience et Van Ostaijen, des chefs et d’État et bourgmestres ou encore des personnages fictifs tels que le Lange Wapper.

Force est toutefois de constater que le profil de cette collection n’est actuellement ni diversifié ni inclusif, tant au niveau des personnes qu’elle met à l’honneur que de ses auteurs. Kunst in de Stad entend étudier ce problème afin de définir activement quelles évidences du passé peuvent aujourd’hui être envisagées sous un angle différent, et comment étendre la collection de manière à la rendre à l’avenir plus inclusive et plus représentative de la société. Contrairement à la collection du Musée Middelheim qui revendique le principe d’autonomie artistique de l’espace muséal, la collection Kunst in de Stad joue un rôle d’intermédiaire entre d’une part le commanditaire – la ville d’Anvers – et d’autre part les artistes, institutions, organisations, associations et citoyens. La collection Kunst in de Stad est réunie et gérée dans l’intérêt collectif et pour l’espace public partagé de la ville. Elle est en outre pensée dans une perspective à long terme : les interventions artistiques permanentes dans la ville s’adressent non seulement aux habitants actuels, mais aussi aux générations futures.

Par sa grande visibilité, cette collection peut déclencher un débat public sur la portée sociale de certaines œuvres. Plus encore qu’une collection de musée, une collection artistique présente dans l’espace public est source d’inspiration et incite des voix nombreuses et diversifiées à s’exprimer sur leur relation avec certaines œuvres en particulier.

Kunst in de Stad estime qu’il est de son devoir se s’engager dans un processus à long terme d’observation active, d’écoute, de questionnement, d’apprentissage et de développement. Dans ce processus, avec la collaboration d’experts externes, de collègues et du public, nous voulons étudier de manière active et critique les pratiques et structures normatives qui ont façonné le patrimoine artistique dans la ville. Nous pouvons ainsi créer une conscience partagée sur les récits et moments (historiques) que nous illustrons dans notre ville, avec la conviction que l’art moderne et contemporain (le « patrimoine le plus récent ») définit l’héritage culturel des générations à venir.

L’approche de Kunst in de Stad a recours à un cadre de référence professionnel international ainsi qu’à une politique de collection sur mesure. La valorisation du patrimoine historique est combinée à l’ambition de donner à l’art contemporain (de la sculpture) une place de prédilection dans la ville.

Les informations et connaissances relatives à la collection sont réunies via des études d’archives, des entretiens avec les artistes et des projets de recherche thématiques. Ces informations sont rendues accessibles aux habitants, visiteurs et professionnels de l’art via des canaux de communication numériques et analogiques, une base de données dédiée à la collection (prochainement disponible en ligne) et des projets temporaires passant à la loupe des œuvres spécifiques ou des ensembles de pièces de collection.

 

Acquisitions et donations

Une collection peut s’agrandir de plusieurs manières : la ville peut commander une nouvelle œuvre à un artiste, souvent pour un lieu précis, ou une œuvre existante peut être achetée ou offerte. En tant que service urbain, Kunst in de Stad collabore régulièrement avec les districts pour les conseiller et les accompagner, s’ils le souhaitent, dans l’élaboration et la concrétisation des commandes d’œuvre d’art. Kunst in de Stad veille ainsi au développement durable et qualitatif de la collection ainsi qu’à sa diffusion.

 

Entretien et restaurations

Kunst in de Stad prévoit l’entretien préventif des pièces de la collection. Il s’agit de veiller activement à conserver les statues et monuments en bon état pour éviter qu’elles ne tombent en décrépitude. Une équipe de nettoyage spécialisée veille tout au long de l’année à la propreté des œuvres dans la ville. En collaboration avec d’autres services de la ville, Kunst in de Stad supervise par ailleurs la restauration de nombreux monuments et statues de la ville.

Kunst in de Stad – Musée Middelheim assure uniquement l’entretien des œuvres appartenant à la collection Kunst in de Stad.

Pour toute remarque ou question relative à l’entretien d’une œuvre ou d’un monument dans votre quartier, envoyez-vous un e-mail à kunstindestad@antwerpen.be.

 

Commission consultative

La commission Kunst in de Stad donne des avis artistiques et techniques au conseil communal dans le cadre de l’extension de la collection Kunst in de Stad et d’autres thématiques liées à l’art dans l’espace public. Cette commission donne également des conseils sur les projets des districts, les initiatives citoyennes et les projets artistiques privés dans l’espace public d’Anvers. La commission se compose du directeur du Musée Middelheim, du commissaire et du collaborateur collection de Kunst in de Stad, des représentants des services de Développement urbain de la ville, d’AG VESPA, du Stadsbouwmeester et de conseillers externes. 

 
Le 9 juin 2020, la statue de Léopold II a été retirée de l’espace public d’Ekeren, Anvers, où elle se trouvait depuis 1873. Ce retrait est un événement chargé de sens qui a suscité de nombreuses questions adressées au musée. Le texte ci-dessous offre des réponses à quelques de ces questions.