Entretien et restauration

Les sculptures semblent mener une existence paisible dans le parc mais rien n’est moins vrai. Les œuvres souffrent ! Les intempéries, le vent, la pollution et le vandalisme laissent impitoyablement leurs traces.

Les surfaces deviennent plus rêches, des croûtes se forment sur le marbre et le bronze, les déjections d’oiseaux causent des décolorations. Les sculptures exigent donc beaucoup plus d’entretien qu’on pourrait imaginer. Nos ouvriers veillent à ce qu’elles soient régulièrement nettoyées, enduites de cire et ainsi mieux protégées des agressions de toutes sortes.

Cela n’exclut pas pour autant les travaux de restauration. Le musée fait appel à des restaurateurs privés, à l’Institut Royal du Patrimoine artistique et à la section Conservation et Restauration de l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers. Pour les œuvres sur bois et papier, le musée s’appuie depuis des années sur les restaurateurs du service Gestion de collections de l’organisme anversois Musea Stad Antwerpen.

Les bâtiments et le domaine du parc doivent eux aussi être entretenus sur base régulière. C’est le travail des services anversois des espaces verts et de la gestion communale.