DE SOKKEL #7

Jef Geys

Exposition

Jef Geys, un des artistes belges les plus complets, crée pour cette édition de De Sokkel une installation interactive au Jardin de Ville, transformant le socle en colonne d’affichage public.

Un socle vide est érigé au Jardin de Ville d’Anvers, en plein centre de la ville. Avec De Sokkel, l’association de riverains de Klein Antwerpen et le Musée Middelheim donnent depuis 2011 une dimension culturelle au jardin de ville. Deux fois par an, ils demandent à un artiste belge ou étranger de garnir le socle d’une création actuelle.

 

À propos de De Sokkel #7

Jef Geys (1934, Belgique) rassemble dans son œuvre des experts des disciplines les plus diverses pour présenter de nouvelles visions de l’histoire de l’art comme des problématiques sociétales.

Il crée pour cette édition de De Sokkel une installation interactive au Jardin de Ville, transformant le socle en colonne d’affichage public. Les habitants et visiteurs d’Anvers participent consciemment ou non à la création de son œuvre d’art. Graffiti, publicité, petites annonces, tags et expressions créatives ajoutent à l’œuvre de nouvelles couches, formes et matières. De Sokkel est pendant 6 mois un work-in-progress régulièrement photographié. Ce matériel photo est intégré aux volumineuses archives de cet artiste du patrimoine.

Localisation

Jardin de Ville d’Anvers : du côté de la Quinten Matsyslei, à hauteur du jardin d’enfants et de la piste de skate.

De Sokkel est une coproduction de Wijkvereniging Klein Antwerpen et du Musée Middelheim. Avec le soutien du district d’Anvers.

Het Koffieonderleggersdagboek

De la même manière que Jef Geys invite pour De Sokkel les visiteurs et habitants d’Anvers à un dialogue, l’artiste demande aux auteurs Joris Note et Hans Ulrich Obrist à échanger leurs idées sur ses propres notes et dessins dans une édition du Kempens Informatieboek.

Joris Note est connu pour les recueils de nouvelles Het uur van de ongehoorzaamheid (1995) et Kindergezang (1999), le roman Hoe ik mijn horloge stuksloeg (2006) et l’excellent recueil d’essais Wonderlijke Wapens (2012). Hans Ulrich Obrist est directeur de la Serpentine Gallery de Londres. Il a à son actif une liste infinie de publications : Do it (2004), Everything You Always Wanted To Know About Curating * But Were Afraid To Ask (2011) et ses multiples Conversation Series.

Jef Geys les invite à réagir à ses propres notes personnelles écrites sur des sous-tasses en dentelle d’une taverne de Balen. Leur correspondance est rassemblée dans l’édition Koffieonderleggersdagboek.

Les trois auteurs révèlent à travers des sélections, visions et associations très personnelles les mécanismes du monde de l’art et de la société invisibles ‘à l’œil nu’.