Jessica Stockholder (États-Unis)

Seattle, Washington, 1969

Born of Landscape Linoleum

Je veux susciter un dialogue avec quelques signes sur cette carte.

C’est avec ces mots que Jessica Stockholder explique le principe de bas de son intervention unique in-situ Landscape Linoleum.

La seule excursion de Stockholder pour son projet Middelheim était Installation In My Fathers Backyard (1983), composée d’un matelas, un panneau en bois, du fil, de la peinture... et le garage en bois de son père. Landscape Linoleum se greffe de manière similaire sur la structure du parc. Avec des carcasses de voitures peintes, des structures métalliques, des piscines en polyester, du gravier aux couleurs vives, du béton, un chauffage de terrasse, une antenne parabolique, des câbles colorés et de la peinture, elle transforme le cadre idyllique de Middelheim-Hoog en un chantier de construction multicolore.

Sa composition englobe non seulement les arbres et les buissons, mais aussi les sculptures de la collection permanente, prenant ainsi l’effet hétérogène d’un collage qui expose le caractère artificiel de cet environnement ‘naturel’. Ou pour la citer: « Cette œuvre marque, incise l’œuvre du parc, déroule le dialogue ou l’histoire. Elle utilise des matériaux ‘réels’ : l’herbe, les arbres, la ‘sculpture’, pour susciter encore davantage de fantaisie et d’inspiration. » Stockholder s’est fait un nom sur la scène internationale dans les années 1990 avec ses installations hautes en couleur et à première vue chaotiques dans des galeries et des musées. Ses objets quotidiens, matériaux de construction, objets peints ou sculptés et cordes de diverses formes et couleurs tissent une toile complexe de liens visuels et mentaux.

Born of Landscape Linoleum est une version plus petite et permanente de l’installation temporaire de 1999.

Localisation

Numéro 44 sur le plan

Spécifications

  • Born of Landscape Linoleum
  • 1999
  • H. 250 cm x l. 840 cm x p. 1270 cm
  • béton, nylon, métal, buis
  • MID.L.500