Richard Deacon

Exposition

Le Musée Middelheim est fier de vous présenter SOME TIME, une exposition entièrement consacrée à l’œuvre du sculpteur britannique avant-gardiste Richard Deacon. L’exposition réunit 31 œuvres à la fois monumentales et plus intimes en divers endroits du parc. Le clou de l’exposition est le célèbre Never Mind, une œuvre magistrale de la collection acquise par le musée en 1993 et ‘refabriquée’ en acier inoxydable à l’occasion de cette exposition unique.

Fabricant

Richard Deacon joue depuis les années 1980 un rôle de pionnier dans la sculpture contemporaine. Deacon se dit plus fabricant que sculpteur. Il cherche à soumettre la force des matériaux, le langage et le sens des objets à des expériences extrêmes. Sa fascination pour les possibilités qu’offrent les matériaux les plus divers tels que le bois, le textile, l’acier, le papier, le cuir, le marbre, l’argile, le vinyle, la tôle ondulée, le carton ou le PVC le propulse d’une œuvre à l’autre avec pour résultat une œuvre toujours aussi époustouflante. Il ne cherche pas à dissimuler les procédés d’assemblage (colle, rivets métalliques, boulons, soudures). Au contraire, il les accentue pour attirer constamment l’attention du spectateur sur ces procédés.

 

Variations

L’exposition met surtout l’accent sur la ‘variation’  – la marque de fabrique de Deacon. L’application ou la redéfinition de quelques règles logiques et cohérentes sur la même base ou situation initiale permet à l’artiste de repousser un peu plus les limites, de remodeler le signifiant potentiel, de créer de ‘nouvelles’ œuvres d’art appelées à s’inscrire dans une série. Le titre de l’exposition, SOME TIME, fait référence à la fois à la fugacité du temps qui passe et à la brièveté du moment présent: les choses sont telles qu’elles sont pendant un très court laps de temps seulement.

 

La refabrication de Never Mind

En 1993, Anvers est Capitale Culturelle de l’Europe. Le Musée Middelheim prend alors un tournant résolument contemporain. Never Mind est une des œuvres-clé acquise cette année-là. Vingt-quatre ans plus tard, Richard Deacon propose de ‘refabriquer’ l’œuvre du parc en étroite collaboration avec le Musée Middelheim. La refabrication constitue également une forme de variation. C’est à la fois une reprise et une remise en perspective de l’avenir, un retour en arrière ou la copie d’un ancien élément et la création d’une nouvelle œuvre. Never Mind a été débarrassé des lamelles de bois et le cadre métallique original sur socle en métal a été restauré et rhabillé de lamelles en acier.

 

Langage

Deacon attache autant d’importance au langage qu’à la matérialité de ses œuvres. Le langage est un des principaux éléments distinctifs de l’être humain. Cet instrument nous permet de donner un sens au monde et aux objets qui nous entourent. Le sens (‘qu’est-ce ?’), et donc le sens d’une œuvre d’art, n’est pas une donnée fixe pour Richard Deacon, mais quelque chose qui se construit activement, peu à peu, constamment. Quelque chose qui ne se maintient qu’un court instant - ‘Some Time’. 

L’exposition donne lieu à une édition limitée d’un vinyle 10 pouces et à une publication à laquelle ont participé Gwynne Ryan, Henk Visch et Richard Deacon, Bart De Baere, Iris Kockelbergh et Sara Weyns.

 

À propos de Richard Deacon

Richard Deacon (Royaume Uni, °1949)  base sa carrière internationale à Londres. Il a fait l’objet de plusieurs expositions exclusives : Museum Folkwang, Essen, Allemagne (2016), Musée d’art Winterthur, Suisse (2015); Tate Britain, Londres, Royaume Uni (2014); Sprengel Museum, Hanovre, Allemagne (2011); Musée de la Ville de Strasbourg, France (2010); Portland Art Museum, Oregon, Etats-Unis (2008); PS1 Contemporary Art Center, New York, Etats-Unis (2001); MACCSI, Caracas, Venezuela (1996); Whitechapel Art Gallery, Londres, Royaume Uni (1989), Museum of Contemporary Art à Los Angeles, Etats-Unis (1988).

Il a représenté le Pays de Galles à la Biennale de Venise en 2007 et a participé en 2012 à la Biennale Architecture de Venise, Italie (2012), Glasgow (2006) et Documenta 9 à Kassel.

Richard Deacon a remporté le prestigieux Turner Prize en 1987 et le Robert Jakobsen Prize en 1995. Il a été décoré Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 1996 par le ministre français de la Culture et s’est vu décerner en 1999 le titre de Commandeur de l’Excellentissime Ordre de l’Empire britannique (CBE, Commander of the Most Excellent Order of the British Empire).

Il prépare actuellement de nouvelles expositions pour la Chine et Prague.

 

Informations pratiques

Richard Deacon. SOME TIME
27 mai – 24 septembre 2017

Heures d’ouverture selon la saison

Prix
Gratuit

Les plus de l’exposition

Visite guidée gratuite

  • Sans réservation
  • Tous les 2e dimanches du mois de 14 à 16h (pour les adultes et les familles avec enfants de 6 à 12 ans), les 11/6, 9/7, 13/8, 10/9; tous les 3e jeudis du mois de 18 à 20h, les 15/6, 20/7, 17/8

Visites guidées

Groupes d’adultes

  • 75 euros pour 2h + 5 euros de frais de réservation
  • 15 personnes par guide, plus atelier créatif de 2h en option
  • 03 232 01 03 - tickets@visitantwerpen.be

Groupes d’enfants et de jeunes dans le cadre scolaire

  • 85 euros pour 2h + 5 euros de frais de réservation
  • 12 enfants / 15 jeunes par guide, plus atelier créatif de 2h en option
  • 03 232 01 03 - tickets@visitantwerpen.be